Quand François s’énerve

Durant les célébrations du Nouvel an, une fidèle a un peu brutalement saisi le bras du pape François pour le tirer vers elle, alors que le Souverain pontife qui saluait la foule semblait s'éloigner d'elle. La violence de la réaction de François peut surprendre s'agissant d'un homme censé montrer l'exemple à ses fidèles. Cette colère pontificale ne me parait pas exemplaire à la face du monde, catholique ou non. Chacun se fera son jugement.

 

Addendum :

Le pape François s'est excusé mercredi soir, avant la traditionnelle prière de l'Angélus, d'avoir "perdu patience" la veille à l'encontre d'une fidèle asiatique qui lui serrait trop fort la main pendant un bain de foule. "Tant de fois nous perdons patience. Cela m'arrive à moi aussi. Je m'excuse pour le mauvais exemple donné hier", a déclaré le chef de l'Eglise catholique, depuis une fenêtre du Palais apostolique Place Saint Pierre. (source) Dont acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *