2019, année record pour Airbus

Jamais Airbus n'avait livré autant d'avions en une année. Le groupe toulousain a livré 863 appareils aux compagnies aériennes soit une hausse de 8% de sa production en un an (800 avions avaient été livrés en 2018). Le constructeur vient de confirmer ce chiffre tout en dévoilant son bilan commercial. "Nous avons dû auditer tous les chiffres avant de pouvoir les communiquer" confie-t-on au siège de l'avionneur à Blagnac. Son rival historique américain Boeing n'avait livré que 345 avions sur les onze premiers mois de 2019.

Dans le détail, les avions de la famille A320 ont été produits à 642 exemplaires. 112 A350 sont sortis de l'usine toulousaine à un rythme mensuel de 9,3 avions. L'A330 a été quant à lui produit à 53 unités, l'avion régional A220 à 48 alors que huit A380 ont été remis à des clients.

 

Suite à 363 annulations, le nombre de ventes nettes s'élève à 768 avions en 2019, contre 747 l'année précédente. Chez Airbus, on explique l'importante différence entre les ventes brutes et nettes par l'annonce de l'arrêt officiel du programme A380 d'ici 2021. Arrêt qui a entrainé l'annulation de 39 superjumbos par Emirates, la compagnie de Dubaï. L'Australienne Qantas a elle aussi  annulé en février 2019 une commande de huit A380.

 

 
Le carnet de commandes d'Airbus affiche finalement 7.482 avions à livrer dans les années à venir. Un volume qui assure plus de huit années de production aux usines toulousaines, allemandes, chinoise et américaine du groupe.
Ces performances commerciales solides viennent récompenser le travail de Christian Scherer, le nouveau directeur commercial d'Airbus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *