La France compte 67 millions d’habitants mais les naissances continuent de baisser

Lu dans 20 minutes :

"La France comptait plus de 67 millions d’habitants au 1er janvier 2020, soit une hausse de 0,3 % par rapport à l’année dernière, mais limitée par la baisse continue de la natalité depuis cinq ans, selon les derniers chiffres publiés par l'Insee, ce mardi.

En 2019, on comptabilise 753.000 naissances en France (6.000 de moins qu’en 2018) et 612.000 décès (2.000 de plus), soit un solde positif de 141.000 personnes mais à son plus bas historique depuis la Seconde Guerre mondiale.

Moins de femmes en âge de procréer

Le taux de fécondité, qui recule depuis 2015, tend à se stabiliser, s’établissant désormais à 1,87 enfant par femme contre 1,88 en 2018. (…)

La baisse des naissances se confirme en 2019, mais à un rythme plus ralenti poussant l’Insee à évoquer dans son bilan annuel une « stabilisation de la fécondité » : 6.000 bébés de moins l’an dernier, après 12.000 de moins en 2018, 14.000 en 2017, 15.000 en 2016 et 20.000 en 2015. Ce recul de la natalité s’explique en partie par la diminution du nombre de femmes âgées de 20 à 40 ans, en âge de procréer, celles nées durant le baby-boom (entre 1946 et 1973) étant progressivement sorties de cette tranche d’âge. (…)

La France restait en 2017 (dernier comparatif possible) le pays le plus fécond de l’Union européenne (1,90 enfant par femme) devant la Suède (1,78) et l’Irlande (1,77).

En hausse en 2019, l’espérance de vie à la naissance s’établit désormais à 85,6 ans pour les femmes, soit l’une des plus élevées de l’Union européenne, et 79,7 ans pour les hommes, en dixième position seulement. L’écart d’espérance de vie entre hommes et femmes a néanmoins tendance à se resserrer depuis plusieurs années. Il était de 5,9 ans en 2019, comme en 2018, à comparer avec 6,7 ans en 2009. Le vieillissement de la population s’est poursuivi en 2019. Au 1er janvier, plus d’une personne sur cinq en France (20,5 %) a 65 ans ou plus (12,8 % en 1985)". (Source : AFP)

Au 1er janvier 2020, plus d’une personne sur cinq en France a 65 ans ou plus (figure 6). Cette part augmente depuis plus de 30 ans et le vieillissement de la population s’accélère depuis le milieu des années 2010, avec l’arrivée à ces âges des premières générations nombreuses nées après-guerre

On notera par ailleurs, dans un autre registre (sic) qu'en 2019, 227 000 mariages ont été célébrés, dont 221 000 entre personnes de sexe différent et 6 000 entre personnes de même sexe. Le nombre de mariages de couples de sexe différent baisse en 2019, alors qu’il était relativement stable entre 2013 et 2018, autour de 230 000 par an. L’âge moyen des mariés augmente régulièrement depuis plus de vingt ans : en 2019, les femmes se marient en moyenne à 36,1 ans et les hommes à 38,6 ans.

A consulter : Bilan démographique de l'INSEE

Le rapport peut être téléchargé au format pdf en cliquant ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *