Fiorina Lignier, de la pensée à l’action

Nous sommes le samedi 8 décembre 2018. A Paris, sur les Champs-Élysées. C'est l'Acte IV du mouvement dit des « Gilets jaunes ». Fiorina Lignier a pris le temps de la réflexion avant de se mêler à la foule. Elle a observé les premières semaines. Et puis, avec Jacob, son compagnon, ils ont décidé de descendre à Paris. Elle qui se croyait être une "penseuse", elle se découvre une âme d'activisite.

  Une barricade proche du drugstore est incendiée par des casseurs. Les forces de l’ordre, dont on serait en droit d'attendre qu'elle protège les manifestants, tirent une volée de grenades lacrymogènes sur des Gilets jaunes pacifiques regroupés de l’autre côté de l’avenue.
   Soudain, touchée par un des projectiles, Fiorina Lignier tombe, face contre terre. Son visage est en sang. Elle subit une intervention chirurgicale le jour-même. Le diagnostic est sans appel : fractures du nez, du visage, traumatisme crânien. Et il faut se résoudre à l'impensable : l’œil gauche de la jeune étudiante de 20 ans est définitivement perdu…
   Alors désormais, sans se ménager, Fiorina Lignier témoigne : si elle est venue d’Amiens pour manifester au côté de son fiancé, c’est tout autant pour défendre la dignité des travailleurs de la France « périphérique » que pour s’opposer au Pacte mondial sur les migrations des Nations unies qu’Emmanuel Macron était sur le point de signer à Marrakech. Il le fera 11 jours plus tard.
   Face au silence des médias du système, à l’indifférence du gouvernement et à l’obstruction de la justice, l' étudiante en philosophie a décidé de ne pas baisser les bras.

 

Dans Tir à vue, la répression selon Macron, paru aux éditions Via Romana, elle apporte son éclairage lucide sur cet événement qui a marqué sa vie et sur un mouvement qui n'en finit pas, au plus près de ce qu’elle a vécu.

Pour passer commande : http://via-romana.fr/reinformation/339-tir-a-vue-9782372711425.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *