Plaidoyer « Pour le pain »

Steven L. Kaplan

Le pain n’est plus une nécessité absolue mais un simple accompagnement, et c'est un américain, Steven L. Kaplan, qui lance un cri d'amour, avec son livre "Pour le pain". (Fayard)

 

 

Le pain est un aliment dont l'origine est très ancienne. Fabriqué à partir de farine, de sel et d'eau et, le plus souvent, de levain, il remonte au début de la sédentarisation des hommes, lorsque ceux-ci ont commencé à pratiquer l'agriculture. Il est très consommé, au cours d'un repas ou pas. Combien d'entre nous ont-ils dévoré la moitié d'une baguette bien chaude dans la voiture ou dans la rue, sur le chemin du retour à la maison, au grand dam du reste de la famille ? Personnellement, j'avoue avoir succombé à la tentation plus souvent qu'à mon tour… Il m'est même arrivé de devoir retourner chez un autre boulanger pour en racheter.

Steven L. Kaplan a découvert la France en 1962 comme ouvrier dans une usine à Ivry-sur-Seine. Il a enseigné l’histoire européenne à Cornell et dans plusieurs universités françaises. Son premier pain français, en l'occurrence un bâtard, il l'a achetée au hasard chez un certain boulanger nommé Pierre Poilâne. Une révolution s'opère alors en lui.

Et depuis, il a appris à en connaitre tous les secrets et est devenu le plus grand historien du pain français.

Dans "Pour le pain", Steven L. Kaplan s'inquiète de la baisse de la consommation du pain en France et sur son manque de goût actuel. Il souligne combien cet aliment a structuré l'identité et la culture françaises (faites le compte du nombre d'expressions de la langue qui évoquent le pain, par exemple) tout en jouant un rôle dans la vie sociale, politique et idéologique du pays. Il ne comprend pas pourquoi les Français ont abandonné leur pain comme on abandonne sa fierté.

Laure Adler l'a interrogé hier soir sur France inter, dans le cadre de son émission L'heure bleue. Tout simplement passionnant… et délicieux ! Bonne écoute ! (Durée : 54'12)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *