Francesco Dossena : on veut la version française de « L’histoire d’un père »

Je ne vous l'ai pas mis en format maximal. Mais, comme vous le savez, avec un bon vieux clic droit, vous résoudrez le problème.

Je ne vous présente pas le personnage de Pinocchio, hein ? En ces temps de con de virus, ou de virus à la con, en fonction de la chaîne info que vous regardez, il m'a semblé bon de promouvoir nos chers dessinateurs transalpins.

Donc, là, on a affaire à Francesco Dossena. Un vrai de vrai. Je veux dire un vrai Italien. Et aussi, parce que là, on est sûr qu'il l'a choisi, un vrai dessinateur. A priori, pour le moment, il est toujours sain de corps. D'esprit, les Roubaisiens nous le diront très vite puisqu'il participera les 7 et 8 Mars au Roubaix Comics Festival. (Affiche disponible en cliquant ici, enfin, non, plutôt, , tiens.)

Francesco Dossena a publié dernièrement une bande dessinée consacrée au père de Pinocchio. Non, non, pas Geronimo, Ducobu, (à la niche, Ducobu), non, non : Geppetto. Deux p et deux t. Pour l'anecdote, en France, la voix originale de Geppetto, c'est René Génin, qui fut un second rôle très populaire pendant près de vingt années. Dans sa filmographie, on  a par exemple L'assassin habite au 21 de Clouzot (1942, quand même). Bon, cela dit, je digresse. Recentrons-nous donc.

Donc oui, je vous parlais de la bd de Francesco. Ça m'a l'air fichtrement bien. Au cours des échanges que nous avons eus lorsque je lui ai demandé si je pouvais publier son dessin (parce que l'on est comme ça sur L'Ambidextre, dans la mesure du possible), il m'a indiqué qu'il cherchait un éditeur pour être traduit et publié en France. Alors, si vous avez des  pistes, personnellement, je suis preneur. Paris-Roubaix, cela se fait assez facilement, je pense, surtout qu'il n'est pas obligatoire de faire le trajet en vélo, sauf erreur (sauf que par les virus qui courent, c'est peut-être plus prudent). Je dis ça, je ne dis rien. (Je vais me faire tomber dessus par les auteurs Français, même si j'ai cru comprendre qu'un bon paquet sont très ouverts d'esprit sur le monde sans frontières.)

Je vous propose une petite critique parue sur le net italien : "Geppetto – Histoire d'un Padre est certainement une œuvre intéressante. Il réussit avec originalité à redéfinir les origines de l'un des personnages les plus aimés du monde des contes de fées, en l'insérant dans un contexte nouveau, plus dark et psychologique, différent de ce qui avait été la tentative de la DC Comics dans la série Fables. Une nouvelle vision pour interpréter la réalité qui nous entoure, de plus en plus souvent constituée de monstres inconscients et de cauchemars qui deviennent réalité." C'est une traduction approximative, hein ?

Allez, on termine par la couverture et la première page. Bien, non ?

 

 

Pour en savoir plus sur la bd, cliquez ici.

Sa page Facebook est .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *