LES PICS D’OR #2 : le palmarès des pires dispositifs anti SDF dévoilé par la Fondation Abbé Pierre

Pour la deuxième année consécutive, la Fondation Abbé Pierre récompensait ce lundi 2 mars au soir, les pires dispositifs anti SDF installés un peu partout en France et à l’étranger.

Au théâtre de l’Atelier à Paris, la Fondation a récompensé de manière satirique les pires équipements urbains et les arrêtés anti-mendicité les plus « méritants ». Pour la Fondation Abbé Pierre, ces dispositifs sont des moyens inhumains "qui invisibilisent les personnes les plus démunies, en les éloignant des centres-villes et, in fine, des regards". La Fondation insiste sur le fait qu'elle n'entend pas défendre la vie à la rue mais elle dénonce ce que l’on en a fait : un lieu toujours plus hostile et dangereux pour les personnes qui y sont astreintes.

Par le biais de sa plateforme SoyonsHumains, près de 500 dispositifs avaient été recensés cette année, parmi lesquels un jury d’experts avait sélectionné les nommés. Au cours de la cérémonie, la Fondation n’a pas manqué de rappeler les droits des personnes  sans abri, dont celui, premier, de sortir de la rue et d’obtenir un vrai logement. Parmi le public présent lors de la soirée, des associations partenaires de la Fondation, mais aussi des personnes accueillies dans son réseau de Boutiques Solidarité, avec le témoignage d’une des personnes accueillies à la Boutique Solidarité de Marseille. Les prix ont été successivement symboliquement remis par Pabo Mira, Christian Page, ancien SDF et auteur de Belleville au cœur, Redouanne Harjane, Guillaume Meurice, Louis-Julien Petit, réalisateur du film Les invisibles, et Blanche Gardin.

Voici le palmarès peu glorieux de cette cérémonie, à laquelle on peut prévoir un avenir hélas plus sûr que les Cesars...

 

Catégorie «FALLAIT OSER»

LE PRIX DU DISPOSITIF LE PLUS DÉCOMPLEXÉ

Catégorie «FAITES CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS»

LE PRIX DU DISPOSITIF LE PLUS CONTRADICTOIRE

CATÉGORIE «NI VU NI CONNU»

LE PRIX DU DISPOSITIF LE PLUS FOURBE

CATÉGORIE «BOUGE DE LÀ»

LE PRIX DE L’ARRÊTÉ « ANTI-PRÉCAIRES »

CATÉGORIE «C’EST PAS MIEUX AILLEURS»

LE PRIX INTERNATIONAL

CATÉGORIE «LE CLOU»

LE PRIX DU DISPOSITIF LE PLUS AGRESSIF

Le site de la Fondation Abbé Pierre consacre une page à cette cérémonie des Pics d'Or. On y trouve quelques vidéos qui illustrent ces différents dispositifs. Il faut le voir pour sinon le croire en tout cas bien réaliser…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *