Le son du jour : Blondie

Le son du jour, aujourd'hui, c'est celui de Jacques Terpant.

Doit-on encore présenter Jacques Terpant ? Vaste question. Ce que l'on peut quand même vous dire, c'est que Sept cavaliers, après quelques mois de rupture pour les tomes 2 et 3 de cette série adaptée de l'œuvre de Jean Raspail est à nouveau disponible en intégralité.

Le premier tome fut publié en 2008, par les éditions Robert Laffont qui avaient les droits du roman. Il fut réédité avec le tome 2 en 2009, par les éditions Delcourt, qui additionnèrent un cahier graphique de dessins inédits réalisés pour l'occasion, et un texte de Jean Raspail. Le tome 3 suivit en 2010. Dix ans qu'ils galopent… Pour notre plus grand bonheur.

Venons-en maintenant au choix de Maitre Terpant. Ceux qui ont eu l'honneur de ses dédicaces savent que c'est un merveilleux (ra)conteur.

"Nous dédicacions à Lyon, sur le stand de la librairie Expérience : je suis à côté de Serge Clerc, il lève les yeux au ciel, on vient une fois encore de lui demander de dessiner Blondie… Icône punky-pop de nos années Métal. Son nom n'était pas Blondie, mais Déborah Harry, ce qui n'était pas son vrai nom non plus, car cette petite fille abandonnée était née sous un autre nom…"Qui était ma mère… Peut-être Marylin Monroe ?", disait-elle après avoir adopté la couleur fatale… Parallel lines fut son grand disque, j'avais les mêmes cheveux et le perfecto de rigueur…

One way or another ? elle fut sur notre chemin."

Enjoy.


 

Pour information, Jacques Terpant sera présent les samedi 7 (après-midi) et dimanche 8 mars au Festival « Arles se livre », qui a démarré aujourd’hui à l’espace Van Gogh. Il y dédicacera les livres suivants (dans la limite des stocks disponibles) : Nez de cuir, Le chien de Dieu, Trait portraits, Sept Cavaliers (x3) et Capitaine perdu (x2).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *