La photo du jour

Photo : Hirola Conservation Program/Caters

L'unique girafe blanche femelle répertoriée au Kenya et son petit ont été tués par des braconniers dans une réserve de l’est du pays, a annoncé mardi une association locale.

En juin 2017, un villageois avait rencontré trois girafes dans le comté de Garissa, à l'est du pays. Deux d'entre elles, un adulte et un un girafon, arboraient une couleur extrêmement pâle, proche du blanc. Le New York Times avait alors repris une vidéo et consacré un article à ce sujet.

En 2016, une girafe blanche avait aussi été observée en Tanzanie par des explorateurs du Tarangire National Park.

Ces girafes blanches présentent les caractéristiques d'une condition génétique appelée leucisme, à qui certains tigres du Bengale doivent par exemple leur couleur blanche. Celle-ci, due à un déficit des cellules pigmentaires, se retrouve chez de nombreuses espèces animales.

Le leucisme est cependant différence de l'albinisme : contrairement aux animaux albinos, ces girafes blanches n'ont par exemple pas les yeux rouges, et certaines parties de leur corps, légèrement plus foncées, montrent qu'elles sécrètent bien de la mélanine par endroits.

 

La girafe blanche a inspiré différents auteurs comme Lauren St John et Florence Guiraud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *