Le son du jour : Goldfraap

Le son du jour, c'est celui de François Ravard.

François Ravard est un producteur français de musique et de cinéma né en 1957. Il a notamment produit le groupe français Téléphone au tournant des années 1980 et Marianne Faithfull à partir de la fin des années 1990. Il était particulièrement bien placé pour nous proposer un son et un bon, même. Oups, je me suis trompé de page Wikipedia, excusez-moi. On recommence.

Né le 8 novembre 1981 à Bayeux, François Ravard est un peintre, scénariste et dessinateur de bande dessinée. Après des études d'infographie, il dessine son premier album en 2004, Le Portrait sur un scénario de Loïc Dauvillier, d'après une nouvelle de Nicolas Gogol. En 2010 paraît Hamlet 1977, scénario d’Harry R. Vaughn chez Casterman. Il collabore ensuite avec Aurélien Ducoudray, chez Futuropolis cette fois, sur La Faute aux Chinois, (2011, mention spéciale du jury polar à Angoulême 2012), Clichés de Bosnie (2013) et Mort aux vaches (2016). En 2018, il publie Didier, la 5e rue du tracteur (Futuropolis) avec Pascal Rabaté au scénario ainsi que Pas un jour sans soleil", superbe album d’illustrations à la Sempé où il évoque avec tendresse les vacances à la plage autour de Dinard où il habite. En 2019, il publie chez Fluide glacial Chères élites, avec James. Par ailleurs, dans le cadre de la galerie Alfred, François Ravard raconte la région bretonne autrement, en s’éloignant des aquarelles plus « classiques », pour proposer de petites scènes de plage décalées, toujours tournées vers l’humour et la tendresse. Je vous mets le lien en bas de page. Vous verrez, c'est très très chouette, et rappelle bigrement le travail d'un Sempé.

Notons pour finir que d'abord prévue pour le 25 mars, la sortie de son album Les rats de Montsouris aux éditions Casterman a été reportée à fin avril. Il s'agit d'une nouvelle aventure de Nestor Burma (texte et adaptation de Emmanuel Moynot) qui paraitra en deux versions, couleur et N&B en édition limitée. On peut en avoir un aperçu sur la page Facebook NestorBurmaBD. On constatera avec plaisir la fidélité au dessin de Tardi.

Mais le moment est venu de le laisser nous expliquer les raisons de son choix musical.

"Goldfrapp est un groupe que j’aime beaucoup et que je réécoute régulièrement. L’album « Felt Mountain » en particulier. Il m’a beaucoup marqué à sa sortie il y a une vingtaine d’année. Je les avais découverts lors d’un festival d’été, à une époque que l’on pourrait qualifier de naïve maintenant…

   En ces temps difficiles pour tous, il est bon de se réfugier dans nos petites madeleines apaisantes. Goldfraap en est une pour moi.

"

Enjoy.

 

La page Facebook de François Ravard Le site de la galerie Alfred

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *