Le dessin du jour : Sarah Belmas

Dessin issu du challenge lancé par l’illustratrice Pénélope Bagieu : dessiner son appartement idéal, #coronamaison

 

Sarah Belmas a publié en janvier dernier, un roman graphique de 108 pages, Lever l'ancre, chez cote-a-cote éditions. L'histoire ordinaire d'une femme ordinaire et de ses angoisses.

En voici la présentation : "A l'heure du numérique où chacun étale son bonheur réel ou factice sur les réseaux sociaux tout en occultant ses parts d'ombre, « Lever l'ancre » se veut être l'histoire banale d'une femme banale et de ses angoisses humaines banales. Elle y dessine sous la personnification d'un spectre un peu sinistre ses angoisses, ses douleurs, ses doutes, pour non pas s'en débarrasser mais en parler le plus simplement du monde, car ces angoisses sont communes à tout un chacun. Cette femme ça pourrait être vous avec vos inquiétudes, vos doutes et vos peurs. Parce que notre vie n'est pas faite uniquement d'ombres et de lumières, l'histoire ne finit ni bien ni mal. Elle représente l'humain dans sa lutte contre ses propres démons et avec sa volonté seule de trouver non pas un bonheur comme celui que la société veut le vendre, mais un mieux, un pas vers ce qui est la sérénité."

Son site autour de son travail de dessinatrice.

Et ici, son travail de photographe.

On notera le contraste entre les deux. Si ses photos révèlent des sourires et évoquent des moments joyeux, le dessin, lui, est souvent plus sombre. On en trouvera peut-être une clé dans ces quelques lignes publiées en mars sur sa page Facebook.

"Qu’est-ce que le bonheur ? Plutôt que de bonheur, ne devrions-nous pas parler de paix, de sérénité, de tranquillité ? Le bonheur ressemble à un cadeau empoisonné, une sorte d’injonction positive qu’il convient à tout prix d’avoir. Ne cherchons pas à être les meilleurs, mais cherchons à faire de notre mieux. En toute humilité, en toute sincérité, en toute authenticité. Et écoutons… Cessons de parler, écoutons…"

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *