Les photos du jour : 7 avril 2020

En Russie, une augmentation record du nombre de personnes infectées par un coronavirus – plus d'un millier de personnes par jour (Photo : EPA/EFE)
Moments de tension dans la capitale ukrainienne, Kiev, lorsque la police a bloqué l'accès à un terrain de sport et de loisirs. Elle est intervenue après que le gouvernement ukrainien ait intensifié les mesures de confinement le 6 avril. Les officiers de police ont bloqué le pont menant à l'hydroparc de Kiev, un terrain de sport insulaire populaire. Des citoyens en colère ont confronté la police et soutenu que les nouvelles restrictions violaient leur liberté de mouvement. Deux personnes ont été arrêtées. (Capture d'écran)
Le personnel médical de l'hôpital Pokrovskaya de Saint-Pétersbourg s'est tourné vers les médias pour obtenir de l'aide. Les médecins affirment que l'hôpital ne dispose pas de suffisamment d'équipement de protection pour les employés travaillant au contact du coronavirus, la direction de l'hôpital le niant et promettant de punir les mécontents (Capture d'écran)
Détenus pour avoir violé le couvre-feu à Guatemala City, le 5 avril 2020. (Photo : Reuters)
Le Souk al-Hamidieh à Damas, Syrie, est bondé le 12 mars 2020…
… mais depuis le 26, tous les commerçants ont baissé le rideau (Photos : Reuters)
Les visiteurs portant des masques de protection regardent les cerisiers en fleurs au parc Ueno à Tokyo, Japon le 22 mars 2020…
… et désormais, depuis le 28 mars 2020, plus un chat (Photos : Reuters)
Le Marché nocturne Ratchada Railway à Bangkok, Thaïlande, le 8 février 2018… (Photo : Reuters)
Et le même marché nocturne le 1 avril 2020… (Photo : Reuters)
Les travailleurs du gouvernement du comté de Nairobi font la queue tout en observant la distanciation sociale pour collecter des lettres de redéploiement par les services métropolitains à Nairobi, Kenya, le 6 avril. (Photo : Reuters)
Un Roumain regarde le coucher du soleil depuis le balcon de son appartement à Bucarest (Photo : EPA/EFE)
Un homme se détend sur un bateau gonflable au milieu de la rivière Dniepr à Kiev (Photo : AP)
Un homme montre son téléphone portable avec sa permission de quitter son domicile, reçu par SMS, après que les autorités ont imposé des restrictions de circulation pour empêcher la propagation du coronavirus à Bakou, Azerbaïdjan (Photo : Reuters)
Ce 2 avril 2020, un adulte et un enfant, tous deux portant des masques faciaux, portent des sacs dans le quartier chinois de Los Angeles. Les premières données nationales américaines sur le COVID-19 chez les enfants suggèrent que bien que le virus ne soit généralement pas grave chez les enfants, certains tombent suffisamment malades pour nécessiter un traitement hospitalier. La nouvelle information figure dans un rapport du Centre fédéral de contrôle et de prévention des maladies publié le lundi 6 avril 2020 (Photo : AP)
Le cardinal George Pell assis sur le siège arrière d'une voiture alors qu'il sort de prison à Geelong, en Australie, le mardi 7 avril 2020. L'ancien ministre des Finances du pape François, Mgr Pell, avait été le plus ancien catholique reconnu coupable d'abus sexuels sur des enfants. Il a passé 13 mois dans des prisons de haute sécurité. Sept juges de la Haute Cour ont rejeté à l'unanimité ses condamnations. Il est désormais libre. (Photo : AP)
Kaddour El Miny, 55 ans, pose avec son équipement pour vendre de l'eau, qu'il ne peut plus utiliser, dans un complexe de logements à Sale, près de Rabat, Maroc
Des volontaires désinfectent un complexe de logements surpeuplés pour empêcher la propagation du coronavirus à Sale, près de Rabat, au Maroc. (Photo : AP)
Des jeunes dans une cour d'un complexe de logements surpeuplés à Sale, près de Rabat, Maroc (Photo : AP)
Abderrazak Abdelhady, 66 ans, est assis dans sa chambre dans un complexe de logements surpeuplés à Sale, près de Rabat, Maroc (Photo : AP)
La lune croissante se couche le matin à côté des néons roses représentant des anges, sur le modèle des petits anges de Raphaël, sur le Dresden Zwinger à Dresde, en Allemagne, le mardi 7 avril 2020.
Des enfants regardent par la fenêtre de leur maison pendant le confinement à Kaboul, en Afghanistan, le mardi 7 avril 2020. (Photo : AP)
Les clients portent des masques faciaux lorsqu'ils font la queue pour entrer dans un supermarché, à Tel Aviv, Israël, le mardi 7 avril 2020. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a annoncé lundi le confinement pendant les prochaines vacances de la Pâque pour contrôler l'épidémie de coronavirus du pays, mais a offert aux citoyens un peu d'espoir en disant qu'il s'attend à lever les restrictions généralisées prochainement(Photo : AP)
Des médecins avec des personnes dans un bidonville pendant le confinement à Mumbai, en Inde, le mardi 7 avril 2020. (Photo : AP)
Un médecin s'exprime à travers un haut-parleur lors d'une manifestation à l'hôpital Evagelismos lors de la Journée mondiale de la santé, à Athènes, le mardi 7 avril 2020. Le syndicat des médecins des hôpitaux d'État a organisé des manifestations dans plusieurs hôpitaux pour exiger plus d'embauche et de mobilisation de cliniques privées. (Photo : AP)
Des hommes assis à l'écart comme effort de distanciation sociale pour aider à freiner la propagation du coronavirus dans une zone d'attente de la gare, mardi 7 avril 2020, à Jakarta, Indonésie (Photo : AP)
Du personnel médical en tenue de protection pénètre dans un immeuble confiné au centre-viltle de Kuala Lumpur, en Malaisie, le mardi 7 avril 2020. (Phoo : AP)
Un homme lit un journal avec le titre: «  PM en soins intensifs '', à l'extérieur de l'hôpital St Thomas dans le centre de Londres alors que le Premier ministre britannique Boris Johnson est en soins intensifs contre le coronavirus à Londres, le mardi 7 avril 2020. (Photo : AP)
Les enfants de travailleurs migrants portent des masques de protection à l'intérieur d'un complexe sportif transformé en refuge à New Delhi, en Inde. (Photo : Reuters)
Molly, Emily et Sophie regardent la reine Elizabeth II d'Angleterre lors d'une allocution télévisée à la nation à leur domicile à Henton, en Grande-Bretagne (Photo : Reuters)
Un garçon joue dans l'eau sur une plage lors du confinement à Alger, Algérie (Photo : Reuters)
Un homme s'exerce sur la plage de Recreio dos Bandeirantes à Rio de Janeiro, Brésil. (Photo : Reuters)
Des enfants jouent dans un parc d'attractions fermé à Katmandou, Népal (Photo : Reuters)
Lilly Davenport pose pour son père devant une fresque murale en hommage au NHS peinte par l'artiste Rachel List sur le mur du Horse Vaults pub à Pontefract, Angleterre (Photo : Reuters)
Des membres de l'unité de défense locale déchargent des secours lors d'un exercice de distribution aux civils touchés par le confinement, dans le cadre de mesures visant à prévenir la propagation potentielle du coronavirus à Kampala, en Ouganda (Photo : Reuters)
Les gens se tiennent debout sur leurs balcons et allument des bougies et des lampes à huile après que le Premier ministre indien Narendra Modi a appelé les Indiens à éteindre leurs lumières pendant neuf minutes à 21 heures , lors d'un couvre-feu à Ahmedabad, en Inde (Photo : Reuters)
Les gens apprécient le temps chaud sur un toit alors que la propagation du coronavirus continue, à Londres, en Grande-Bretagne. (Photo : Reuters)
Les travailleurs migrants du Myanmar donnent une douche aux éléphants dans un camp d'éléphants fermé aux touristes en raison de l'isolement à l'échelle nationale pour empêcher la propagation du coronavirus, à Kanchanaburi, Thaïlande (Photo : Reuters)
Les membres du personnel d'un hôpital transportent des bougies et des lampes à huile pour montrer leur solidarité avec les personnes touchées par la maladie des coronavirus, ainsi qu'avec les médecins, les infirmières et autres travailleurs de la santé du monde entier à Calcutta, en Inde (Photo : Reuters)
Une fille regarde le groupe musical de l'armée sri-lankaise jouer pour divertir les gens qui sont coincés à l'intérieur de leurs maisons, pendant le couvre-feu à Colombo, Sri Lanka. (Photo : Reuters)
Une femme danse sur un toit, à Rome, Italie (Photo : Reuters)
Mise en abîme d'une photo de légionnaires espagnols marchant dans cette rue l'année dernière lors de la procession le dimanche des Rameaux, rue vide aujourd'hui à cause de l'épidémie de coronavirus, à Ronda, dans le sud de l'Espagne. (Photo : Reuters)
Des volontaires vaporisent du désinfectant dans une rue pendant l'épidémie de coronavirus à Bangkok, en Thaïlande. (Photo : Reuters)
Pal, 41 ans, et sa fille Marilou, 4 ans, se reflètent dans un miroir alors qu'ils répètent un ballet, à Bruxelles, en Belgique. (Photo : Reuters)
Un garçon porte un masque de clown à côté de la police israélienne alors qu'ils patrouillent pour faire respecter les restrictions gouvernementales mises en place pour freiner la propagation du coronavirus, dans le quartier de Mea Shearim à Jérusalem. (Photo : Reuters)
Les fidèles se rassemblent devant une église pour participer à une adoration pendant la Semaine Sainte alors que la propagation du coronavirus se poursuit et que les églises sont fermées à Rome, en Italie. (Photo : Reuters)
Des habitants protestent après avoir saccagé un hôpital de fortune à moitié construit pour le traitement du coronavirus, car ils disent que son emplacement est trop proche d'une communauté locale, à Yopougon, Abidjan, Côte d'Ivoire (Photo : Reuters)
Du personnel médical portant des imperméables jetables comme combinaison de protection dans un centre de santé local à Aceh, en Indonésie. (Photo : Reuters)
Des employés du ministère irakien de la Santé prient devant le cercueil d'une personne décédée des suites du coronavirus dans un nouveau cimetière pour les personnes décédées de Covid-19 à l'extérieur de la ville de Najaf, en Irak. (Photo : AP)
Des personnes portent le corps d'une victime décédée après avoir été infectée par le coronavirus dans un cimetière situé juste à l'extérieur de Téhéran, en Iran. Au Moyen-Orient et dans certaines parties de l'Asie du Sud, les familles endeuillées ont dû faire face à des restrictions traumatisantes pour enterrer leurs morts au milieu de la pandémie. La religion et les coutumes qui nécessitent des enterrements rapides dans la région en grande partie musulmane se sont heurtées à des craintes de contagion et de verrouillage imposé par le gouvernement. (Photo : AP / Ebrahim Noroozi,)
Luis Mendoza met en plaisantant un filet à cheveux sur son visage, que lui a donné un groupe distribuant un équipement de protection à l'extérieur d'un marché populaire où il est venu chercher de la nourriture avec sa fille Alejandra, 2 ans, à Lima, au Pérou. La pandémie mondiale de COVID-19 a mis en évidence le large fossé entre les riches et les pauvres en Amérique latine et les économistes affirment qu'une récession économique imminente pire que jamais depuis la Seconde Guerre mondiale pourrait pousser les pauvres qui souffrent depuis longtemps à vivre dans des conditions encore plus graves. (Photo : AP / Rodrigo Abd)
Le personnel de santé portant un équipement de protection pour se protéger contre la propagation du coronavirus se prépare à s'occuper d'un patient à Barcelone, en Espagne, le lundi 6 avril 2020. Le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez Sánchez a annoncé qu'il demanderait au Parlement de prolonger l'état d'urgence de deux semaines supplémentaires, en suspendant la mobilité jusqu'au 26 avril. (Photo : AP)
Les employés du cimetière portent les restes d'une personne dans un cercueil en carton pour l'enterrement au cimetière général de Guayaquil, Équateur, le lundi 6 avril 2020. Guayaquil, une ville normalement animée qui est devenue un point chaud en Amérique latine à mesure que la pandémie de coronavirus se propage , a un nombre incalculable de morts de maladies non liées au covid19 qui ne peuvent pas être traitées parce que les hôpitaux sont débordés. (Photo : AP / Luis Perez)
Cette impressionnante photo montre un lit d'hôpital dans l'une des chambres temporaires du TCF Center, le lundi 6 avril 2020 à Détroit. Le centre des congrès de la ville a été converti pour accueillir un trop-plein de patients atteints du coronavirus. Le Corps des ingénieurs de l'armée américaine a commencé la construction au TCF Center pour créer un hôpital en quarantaine avec 1000 lits alors que la pandémie se propage rapidement dans la ville. (Photo : AP / Carlos Osorio)
Un passager fait face à des contrôles à l'aéroport de Manas à l'extérieur de Bichkek, la capitale et la principale ville du Kirghizistan (Photo officielle du gouvernement)

 

Des Albanais désinfectés avant d'entrer sur un marché à Tirana. (Photo : Reuters / Florion Goga)
Une femme sans-abri âgée à Kiev, en Ukraine, alors que des policiers portant des masques faciaux patrouillent dans les rues au milieu d'une épidémie de coronavirus. (Photo : AFP / Sergei Supinsky)
Un homme portant un masque de protection dans la capitale tchèque, Prague, passe devant le mur commémoratif dédié à John Lennon, qui est également représenté portant un masque facial. (Photo : epa-EFE / Martin Divisek)
L'ambassade tchèque à Moscou a été attaquée après que Prague ait déboulonné la statue du commandant soviétique General Ivan Konev (cf. Photos du 3 avril) (Photo : EPA/EFE)
Des lits dans l'un des plus grands centres commerciaux d'Iran, qui a été transformé en centre pour recevoir des patients souffrant du coronavirus, à Téhéran (Photo : Reuters)
Une femme marche dans une rue d'Almaty au Kazakhstan (Photo : RFE/RL)
Beaucoup ne pouvant partir travailler en Russie, des groupes d'hommes se rassemblent sur le supposé marché du travail dans la capitale du Tadjikistan, Douchanbé, attendant que les clients les embauchent pour des emplois temporaires. (Photo : RFE/RL)
Et certains peuvent attendre ainsi des heures… (Photo : RFE/RL)
Une femme porte un masque facial fabriqué à partir de tissu traditionnel tadjik par la créatrice locale Nafisa Imronova en réponse à la demande croissante dans les pays d'Asie centrale. (Photo : RFE/RL)
Une infirmière au chevet d'un patient en Iran. (Photo : IRNA)
Une femme iranienne au marché Tajrish à Téhéran (Photo : Reuters)
Les habitants du Turkménistan, tels que ces personnes qui attendent devant un magasin à Achgabat, souffrent de pénurie depuis plus de trois ans. Et es récentes restrictions de santé publique imposées en réponse à la pandémie de coronavirus ont encore réduit la distribution de nourriture au Turkménistan. (Photo : RFE/RL)
Des correspondants de RFE / RL dans la capitale turkmène, Ashgabat, rapportent que les gens qui parlent en public de la pandémie sont rapidement chassés par des agents en civil. Au Turkménistan, quoi que vous fassiez, ne mentionnez pas le coronavirus… (Photo : RFE/RL)

Les rues vides de Tbiilisi en Géorgie (vidéo)

Dans la ville de Quetta, dans le sud-ouest du Pakistan, la police a arrêté des dizaines de médecins et d'ambulanciers qui refusent de travailler dans les hôpitaux. Les travailleurs médicaux disent qu'ils n'ont pas l'équipement de protection nécessaire pour traiter en toute sécurité les patients atteints de coronavirus. La police a frappé des manifestants avec des matraques alors qu'ils séparaient un sit-in du 6 avril organisé par le personnel médical de l'hôpital civil de Quetta et du Bolan Medical College. (Cepture d'écran personnelle)
Un homme portant un masque à gaz attendant sur la plate-forme de la station de métro Biblioteka Imeni Lenina à Moscou. (Photo : AFP)
Des membres du Croissant-Rouge iranien testent des personnes présentant d'éventuels symptômes de COVID-19 sur une route près de Téhéran. (Photo : AFP)
Une femme lève les yeux vers les bureaux de l'UE à Skopje, capitale de la République de Macédoine, qui affichent "EU For You" en plusieurs langues. (Photo : Reuters)
Plus de 200 bénévoles à travers la Serbie travaillant dans l'impression 3D se sont réunis via les médias sociaux pour créer des visières à donner au personnel médical travaillant pendant la pandémie COVID-19. (Capture d'écran personnelle)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *