Le son du jour : Tomas Luis de Victoria

Nous vous proposons un extrait musical en lien avec ce jour : la 3ème leçon de l’Office de Ténèbres : « Aleph. Ego vir videns » de Tomas Luis de Victoria (1548-1611).

Les Lamentations de Jérémie ont inspiré bien des compositeurs. Chez Victoria, le texte est mis en valeur avec une grande sobriété de moyens, mais avec toutefois une intensité dramatique traversée par des rayons de lumière. On imagine fort bien une cathédrale espagnole obscure, éclairée par quelques cierges avec, à droite de l’autel, le grand chandelier triangulaire dont on éteint les flammes une par une. Avec Victoria, le mystère de la Passion du Seigneur laisse transparaître la souffrance, mais aussi l’amour, l’espérance et finalement le sens profond de la Rédemption.

"ALEPH ego vir videns paupertatem meam in virga indignationis eius
Je suis l'homme qui a vu la misère Sous la verge de sa fureur.
ALEPH me minavit et adduxit in tenebris et non in lucem
Il m'a conduit, mené dans les ténèbres, Et non dans la lumière.
ALEPH tantum in me vertit et convertit manum suam tota die
Contre moi il tourne et retourne sa main Tout le jour.
BETH vetustam fecit pellem meam et carnem meam contrivit ossa mea
Il a fait dépérir ma chair et ma peau, Il a brisé mes os.
BETH aedificavit in gyro meo et circumdedit me felle et labore
Il a bâti autour de moi, Il m'a environné de poison et de douleur.
BETH in tenebrosis conlocavit me quasi mortuos sempiternos
Il me fait habiter dans les ténèbres, Comme ceux qui sont morts dès longtemps.
GIMEL circumaedificavit adversum me ut non egrediar adgravavit conpedem meam
Il m'a entouré d'un mur, pour que je ne sorte pas; Il m'a donné de pesantes chaînes.
GIMEL sed et cum clamavero et rogavero exclusit orationem meam
J'ai beau crier et implorer du secours, Il ne laisse pas accès à ma prière.
GIMEL conclusit vias meas lapidibus quadris semitas meas subvertit
Il a fermé mon chemin avec des pierres de taille, Il a détruit mes sentiers.
Jérusalem, Jérusalem, tourne-toi vers le Seigneur ton Dieu
."

Bonne écoute  !

Tomas Luis de Victoria, Lamentations du Vendredi Saint. Feria VI in Parasceve, Ad Matutinum: Lectio III – Aleph. Ego vir videns, The Sixteen, Harry Christophers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *