Le dessin du jour : Ariel Portilla

_ Non Billy, ne sors pas, si tu le fais tu peux mourir. Billy ? Noooooooon !
_ Aaaaaaaaaaaah !

_ C'est toujours la même chose dans les films d'horreur, ils leur disent de ne pas sortir et ils finissent par mourir.
Heureusement dans la vraie vie, personne n'est aussi stupide.

 

Ariel Portilla a 34 ans et est Argentin.
Il est acteur, humoriste, écrivain et dessinateur. Il a publié plusieurs de ses travaux dans différents journaux et magazines indépendants. Il a toujours aimé créer ses propres histoires à partager avec ses amis et sa famille.
L'idée de ces deux cases de bande dessinée sur le coronavirus lui est venue avec son frère alors qu'ils étaient en train de regarder effectivement un film d'horreur. Son frère lui a suggéré de le dessiner. Depuis, son dessin a fait le tour du monde ou presque. On peut citer par exemple l'Espagne, le Mexique, au Chili, l'Uruguay, la Colombie, le Brésil et les Etats-Unis.
À la fin de notre entretien, Portilla me dit espérer que le message servira afin que chacun ouvre un peu les yeux. Publié sur son mur Facebook le 20 mars dernier, trois semaines plus tard, le dit message est toujours d'actualité.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *