Le dessin du jour : Florence Guiraud

 

Ce dessin du 14 avril 2020 est le 27ème d'une série de dessins quotidiens que réalise Florence Guiraud en cette période de confinement. Elle en est actuellement au quarantième, souhaitant que sa série s'arrête au numéro 55. Originaire du Lot et Garonne, elle a commencé ses études aux Beaux-Arts de Toulouse puis à l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris dont elle est diplômée. Elle a d'abord été graphiste, directrice artistique dans une agence de packaging, prof de dessin. Puis elle a collaboré avec la Grande Galerie de l’Évolution au Muséum de Paris. Elle a travaillé pour la pub, la presse mais toujours dans l’édition et plus particulièrement l’édition jeunesse. À ce jour, elle réalisé plus d’une soixantaine d’ouvrages édités principalement au Seuil, à La Martinière, chez Actes Sud et Casterman. Elle a reçu plusieurs prix, dont le prix Saint Exupéry pour « Malinga, reine des bonobos » et une Mention, section Documentaire, à la Foire Internationale du livre jeunesse de Bologne. Elle réalise également de la gravure. Son trait reste réaliste et propose des ambiances souvent décalées, voire étranges, succession de personnages fantasques et d’animaux insolites. Chaque gravure entend raconter une histoire. Ce qui vaut à Florence Guiraud d'être  régulièrement exposée dans des galeries. Elle est l'auteure aussi du livre L'Histoire de la girafe blanche. qui voulait ressembler à une vraie girafe, que l'on avait évoqué le 11 mars dernier sur L'Ambidextre.

Sa page FacebookSon site internet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *