Les photos du jour : 3 mai 2020

62 photos en ligne à 20h40. (fin des màj) On continue de vous faire visiter le monde. Bon voyage !

*

Des responsables des trois entreprises devant deux des modèles sur pied de distributeurs sans contact avec ou sans habillage bois. Trois entreprises d’Yssingeaux se sont regroupées pour un projet commun : fabriquer un distributeur de gel sans contact made in France. L'objectif était de pouvoir en installer dans les bureaux, les magasins et lieux publics. Photo Progrès/Herve GUILLAUMONT
Jean-François Debat a visité les ateliers de l'association Tremplin où sont confectionnés une partie des masques. Photo Progrès/Sara CHERROUDA
Des pigeons dans le ciel de Srinagar, au nord-ouest de l'Inde, le 1er mai. Photo Tauseef MUSTAFA / AFP
Le 1er mai, dans une rue de Bombay (Inde), une fresque murale rend hommage à Irrfan Khan, l'acteur de Bollywood (Slumdog Millionaire, L'odyssée de Pi ou encore The Amazing Spider-Man) décédé le 29 avril, à l'âge de 53 ans. Photo Indranil MUKHERJEE / AFP
Un homme passe devant une oeuvre murale liée au coronavirus, à Acapulco au Mexique le 1er mai 2020. (Photo FRANCISCO ROBLES / AFP)
Des piñatas en forme de coronavirus sont exposées à la vente dans un magasin de Guatemala City le 1er mai. Photo Johan ORDONEZ / AFP
Au Sri Lanka, un vendeur portant un masque emballe des lanternes avant le festival Vesak qui marque la naissance, l'illumination et le décès dans le Nirvana du Seigneur Bouddha, à Delgoda le 3 mai. Photo Ishara S.KODIKARA / AF
En pleine pandémie de Covid-19, un homme escalade un poteau dans le cadre de sa formation le 3 mai à Prague, en République tchèque. Photo Michal CIZEK/ AFP
Un pigeon posé sur une des statues de bronze, affublée d'un masque, du Palais de Chaillot, le 2 mai 2020 à Paris
Un homme portant un masque marche dans une rue de Madrid, le 2 mai 2020. (Photo : AFP)
Une paroi en plexiglas entre deux machines à sous dans un casino de Las Vegas, le 29 avril 2020 au Nevada (Photo : AFP)
Des parois en plexiglas séparent les sièges des joueurs à une table de black jack, le 29 avril 2020 à Las Vegas, dans le Nevada (Photo : AFP)
Des surfeurs près de la jetée d'Huntington Beach, le 2 mai 2020 en Californie (Photo : AFP)
Image tirée d'une vidéo montrant des soldats de la Garde nationale de Bolivie devant la prison de Los Llanos à Guanare, le 2 mai 2020 au Venezuela (Photo : AFP)
Réouverture des salons de coiffure, le 3 mai 2020 à Bangkok, en Thaïlande (Photo : AFP)
Un employé d'un magasin de glaces, le 30 avril 2020 à Rome (Photo : AFP)
Plus de quatre millions de tests de coronavirus effectués en Russie, selon un observateur (watchdog). Dans une déclaration du Service fédéral de surveillance de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain, il est indiqué que 174 000 tests ont été effectués au cours des dernières 24 heures. (Photo : TASS)
Tunisie : un robot pour aider les soignants face au coronavirus. Un robot a été déployé dans l’un des principaux hôpitaux tunisiens qui prend en charge les patients atteints du Covid-19, afin de limiter les contacts entre soignants et malades et d’améliorer les échanges entre patients et familles, une première dans le pays. (Africanews)
Même sans l’onction de l’organisation mondiale de la santé (OMS), le médicament malgache gagne du terrain sur le continent. Après la Guinée équatoriale en Afrique centrale, c’est le Congo qui décide d’adopter le Covid-Organics pour endiguer le nouveau coronavirus. (Africanews)
Tabac : le Zimbabwe mise sur la hausse des prix. Malgré la pandémie du coronavirus, des Zimbabwéens n’ont pas oublié leur plantation de tabac. Et le secteur vient d’ouvrir sa saison de vente. Alors que le confinement qui devait s’achever vendredi au Zimbabwe, a été prolongé de deux semaines, la décision de poursuivre la vente du tabac a été prise pour soulager des agriculteurs déjà frappés par la sécheresse.
La saison a démarré avec un mois de retard par rapport au calendrier habituelle. De quoi susciter l’appréhension des acteurs du secteur.
“C’est une saison différente, pas comme celle à laquelle nous sommes habitués. La saison a commencé plus tard que d’habitude. Il est évident qu’il y a une certaine anxiété quant à la façon dont les choses vont se dérouler”, déclare Chido Nyakudya, PDG de Boka Tobacco Floors. À ce souci s’ajoute, les tracasseries dont les producteurs sont l’objet de la part de la force publique. “Ce n’est pas très facile de venir ici à Harare, car la police nous harcèle en chemin malgré l’autorisation qui nous donnent le feu vert pour voyager pendant ce confinement”, explique Biggie Muronda, cultivateur du tabac. Cette difficulté oblige parfois les producteurs à recourir aux intermédiaires. Avec pour conséquence, la baisse de leur profit. “Je pense que les gens sont nerveux à l’idée d’envoyer leur tabac à cause du verrouillage de la COVID. Ils ne savent pas comment ça marche en ville alors qu’ils sont dans les zones rurales”, souligne Mike Robert, un acheteur.
Ces agriculteurs n’aspirent qu‘à une chose, vendre leur récolte à un prix plutôt intéressant. Reste à savoir si la demande suivra en cette période du COVID-19. Le Zimbabwe, qui est l’un des principaux exportateurs mondiaux avec le Brésil, envoie la majeure partie de son tabac en Chine, en Europe et au Moyen-Orient. (Source : Africanews)
Guinée-Bissau : réception de la tisane anti-Covid made in Madagascar. La Guinée-Bissau a réceptionné samedi des cartons d’une potion promue par le président de Madagascar comme un remède au Covid-19 et vouée selon les responsables des deux pays à être distribuée en Afrique de l’Ouest, ont constaté les correspondants de l’AFP. (Via Africanews)
Cameroun : Covid19.CM lutte contre les fake news sur la pandémie. Le Cameroun n’a pas été épargné de l‘épidémie du nouveau coronavirus. Le pays dépasse la barre des 2.000 cas. Il s’agit effectivement de 2.077 cas infectés, pour 953 guérisons, 64 décès et 1.060 personnes encore hospitalisées, selon le récent décompte de Covid19.CM. L’annonce des premiers cas d’infection en mars dernier avait suscité une certaine psychose au sein de la population et ouvert par la suite la brèche à la propagation des fausses nouvelles sur les réseaux sociaux et autres plateformes numériques. Pour ainsi barer la route aux fake news et surtout sensibiliser le public face à cette épidémie, des jeunes camerounais ont pris le taureau par les cornes. (Africanews)
Face au COVID-19, des nombreux pays africains ont pris des mesures de confinement partiel ou total pour arrêter sa propagation sur le continent. Après plusieurs semaines d’alerte, certains d’entre eux envisagent la levée progressive de certaines mesures de prévention suite à une évolution favorable de quelques indicateurs épidémiologiques observée. Une décision que n’approuve pas l’organisation mondiale de la santé (OMS) qui invite par ailleurs à maintenir des mesures fortes de surveillance pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus sur le continent. (Africanews)
COVID-19 : le Sénégal vante les effets de la chloroquine. Les autorités sénégalaises ont dit samedi leur intention de continuer à prescrire l’hydroxychloroquine aux malades du COVID-19 après une analyse préliminaire montrant une réduction de la durée d’hospitalisation.(Africanews)
Iralnde : Un célèbre détaillant de mode pour enfants ferme définitivement ses portes après l'effondrement de sa trésorerie. Caroline O'Neill de DIGG Childrenswear à Dungannon .. (Irish News)
Des files d'attente socialement distantes dans l'ouest de Belfast alors qu'un prêtre entend des confessions. Il y avait des files d'attente socialement distantes dans une église de l'ouest de Belfast alors qu'un prêtre catholique entendait des confessions. L'abbé Paddy McCafferty de Corpus Christi à Ballymurphy. (Irish News)
Italie : Phase 2 du coronavirus, le jour de vérité pour les transports publics en Lombardie: 900 000 travailleurs retournent déménager (La Repubblica)
Un trafiquant de drogue fuyant la police menace de tomber du parapet, sauvé par les agents (La Repubblica)
Les membres des unités de gendarmerie équestre, qui servent normalement à protéger le palais de Topkapı, portant des masques pour se protéger contre le coronavirus, alors qu'ils patrouillent sur les plages de Sariyer à l'extérieur d'Istanbul, le samedi 2 mai 2020. L'unité équestre est utilisée pour patrouiller le plage pour appliquer les mesures de couvre-feu, empêchant les gens de se promener ou de nager. (Ibrahim Mase / DHA via AP)
De petits groupes clairsemés de personnes errent à travers Greenwich Park, alors que le Royaume-Uni continue son verrouillage pour freiner la propagation du coronavirus, avec la ville de Londres en arrière-plan, le samedi 2 mai 2020. Le très contagieux coronavirus COVID-19 a eu un impact sur les nations dans le monde entier, beaucoup s'imposent l'auto-isolement et exercent une distance sociale lorsque les gens quittent leur foyer. (Yui Mok / PA via AP)
Un homme, portant un masque de protection contre la propagation du coronavirus, tient une affiche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à droite, et de Benny Gantz, à gauche, qui se lit comme suit: «  un gouvernement avec 36 ministres? Où est la honte? lors d'une manifestation contre le gouvernement et la corruption, sur la place Rabin à Tel Aviv, Israël, samedi 2 mai 2020. Plusieurs milliers d'Israéliens sont descendus dans la rue samedi soir, manifestant contre le nouvel accord de coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu avec son principal rival un jour avant que la Cour suprême du pays ne commence à débattre d'une série de contestations judiciaires de l'accord (AP Photo / Ariel Schalit)
Un homme portant un masque de protection contre la propagation du coronavirus tient une pancarte devant une affiche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à droite, et de Benny Gantz, à gauche, qui se lit comme suit: "dites non au gouvernement corrompu", comme un autre l'un tient et le drapeau israélien lors d'une manifestation contre le gouvernement et la corruption, sur la place Rabin à Tel Aviv, Israël, samedi 2 mai 2020. Plusieurs milliers d'Israéliens sont descendus dans la rue samedi soir, manifestant contre la nouvelle coalition du Premier ministre Benjamin Netanyahu traiter avec son principal rival un jour avant que la Cour suprême du pays ne commence à débattre d'une série de contestations judiciaires de l'accord. (AP Photo / Ariel Schalit)
Les clients attendent pour commander le déjeuner dans le bac à vélos du restaurant café De Waag à Amsterdam, Pays-Bas, le samedi 2 mai 2020. L'utilisation des vélos est déjà très répandue aux Pays-Bas, mais de nouvelles méthodes sont trouvées pour l'utilisation des vélos dans un verrouillage partiel . Les pays du monde entier cherchent à remettre leur économie sur les rails après la fin des blocages contre les coronavirus, certaines personnes encouragent l'utilisation de vélos comme moyen d'éviter l'encombrement dangereux dans les trains et les bus. (Photo AP / Peter Dejong)
Des gens dans un parc portant des masques regardent les informations diffusées sur un écran géant montrant le chef Kim Jong Un assistant à la cérémonie d'ouverture de l'usine d'engrais phosphatés Sunchon samedi 2 mai. 2020, à Pyongyang, Corée du Nord. Un a fait sa première apparition publique en 20 jours alors qu'il célébrait l'achèvement d'une usine d'engrais près de Pyongyang, ont annoncé samedi les médias, mettant fin à une absence qui avait déclenché des rumeurs mondiales selon lesquelles il pourrait être gravement malade. (Photo AP / Jon Chol
Le drapeau nord-coréen flotte dans le vent à un poste de garde militaire à Paju, à la frontière avec la Corée du Nord, dimanche 3 mai 2020. Les troupes nord-coréennes et sud-coréennes ont échangé des coups de feu le long de leur frontière tendue dimanche, ont indiqué les militaires sud-coréens, accusant le nord Des soldats coréens pour avoir ciblé un poste de garde. (Photo AP / Ahn Young-joon)
Près de 100 Nigériens arrivent à Assamaka, au Niger, à pied depuis l'Algérie et doivent maintenant être mis en quarantaine pendant deux semaines dans la colonie éloignée de la frontière du Sahara, où l'eau est rare et les températures de midi atteignent plus de 110 degrés (45 degrés Celsius). À l'échelle mondiale, le coronavirus a bloqué des milliers de migrants dans certaines des conditions les plus difficiles du monde sur terre et en mer. (OIM Niger via AP)
Des milliers de personnes font la queue pour recevoir des cadeaux alimentaires dans le canton d'Olievenhoutbos de Midrand, en Afrique du Sud, le samedi 2 mai 2020. Bien que l'Afrique du Sud ait commencé à assouplir progressivement ses mesures de verrouillage strictes le 1er mai, ses cas confirmés de coronavirus continuent d'augmenter. (Photo AP / Jerome Delay)
Une statue porte un masque pour inciter les gens à se protéger contre la propagation du coronavirus le long de la place du Trocadéro près de la Tour Eiffel samedi 2 mai 2020, à Paris. La France continue de faire l'objet d'une ordonnance de séjour à domicile prolongée jusqu'au 11 mai afin de ralentir la propagation de la pandémie de COVID-19. (Photo AP / Rafael Yah
287/5000 Simona Papagno se prépare pour les livraisons à domicile et prépare sa crème glacée Criollo et son café pour les commandes à emporter pour la réouverture le 4 mai en raison de l'assouplissement partiel des restrictions lors de la pandémie de coronavirus, samedi 2 mai 2020, à Rome, en Italie. (Cecilia Fabiano / LaPresse via AP)
Un homme s'exerce le long de la place du Trocadéro, près de la Tour Eiffel, samedi 2 mai 2020, à Paris. La France continue de faire l'objet d'une ordonnance de séjour à domicile prolongée jusqu'au 11 mai afin de ralentir la propagation de la pandémie de coronavirus. (Photo AP / Rafael Yahgobzadeh)
Une femme marche le long d'une rue décorée de Moscou. (Reuters / Shamil Zhumatov)
Une jeune afghane déplacée à l'intérieur du pays pose pour une photo dans un abri temporaire à Kaboul. (epa-EFE / Hedayatullah Amid)
La mosaïque russe avec Poutine ne sera pas affichée dans la nouvelle cathédrale des forces armées. Les photos divulguées montraient une mosaïque partiellement achevée représentant Poutine, le ministre de la Défense Sergei Shoigu, le chef d'état-major général Valery Gerasimov et plusieurs autres responsables russes.(Photo MBKh media)
Transformer un journal en «papier hygiénique»: le quotidien économique rattrapé par la guerre de Poutine contre le journalisme. La Russie de Vladimir Poutine marquera le 3 mai la Journée mondiale de la liberté de la presse avec son principal journal économique, Vedomosti, qui se battra pour son indépendance.
Les gens promènent leurs chiens devant une sculpture portant un masque de protection dans un parc du centre de Kiev. (Photo : Reuters)
Un travailleur médical vérifie la température d'un passager à un poste de contrôle à l'extérieur de la ville de Lviv. (Photo : epa/efe)
Les travailleurs des petites entreprises demandent au gouvernement de suspendre le verrouillage à Kiev le 29 avril. (Photo : AP)
Des personnes portant des masques protecteurs font la queue à des distances sociales sûres devant une épicerie à Tachkent, en Ouzbékistan. (Photo : Reuters)
Des soldats et un médecin contrôlent un point de contrôle à l'entrée de Shymkent, au Kazakhstan, le 30 avril
Dans le cadre des dernières restrictions, les travailleuses de l'État ont également été invitées à s'abstenir de broderies extravagantes sur la partie supérieure de leurs robes au Turkmenistan… (Photo : AFP)
À commencer par le président Gurbanguly Berdymukhammedov, la ligne officielle au Turkménistan est que le pays est un endroit fantastique qui ne manque de rien. Les bâtiments sont blancs et brillants, et l'avenir est prometteur et lumineux. L'UE prend la parole d'Achgabat au pied de la lettre – et le Turkménistan manque des millions d'aide au coronavirus
Un restaurant de Vitsebsk (Belarus) prépare des déjeuners gratuits pour les médecins pendant la pandémie
Les gens attendent un test de coronavirus devant un hôpital public de la capitale bosniaque, Sarajevo.
Les députés serbes se sont réunis pour leur première session parlementaire depuis que le pays a déclaré l'état d'urgence pour faire face à la pandémie de coronavirus. À l'intérieur du Parlement, des boucliers en plastique ont été installés pour protéger les députés alors qu'ils siégeaient le 28 avril dans la capitale serbe, Belgrade. Ils ont débattu d'un projet de loi visant à ratifier l'état d'urgence décrété par le président serbe Aleksandar Vucic. (Capture d'écran)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *