Le dessin du jour : Gipi

Gian Alfonso Pacinotti, plus connu sous le nom de Gipi, est né le à Pise, en Toscane. Cet auteur de bande dessinée italien se fait connaître en France en 2005 par la publication de quatre de ses albums dont Notes pour une histoire de guerre, qui remporte le prix du meilleur album au Festival d'Angoulême 2006. En 2017, La Terre des fils est unanimement salué et reçoit entre autres le Grand prix de la critique 2018. Gipi est apprécié pour son sens de la narration et le dynamisme de son trait. Ses albums, souvent primés, rencontrent le succès non seulement en Italie et en France mais aussi en Allemagne, en Espagne et aux États-Unis.

Après une carrière dans la publicité, il se lance réellement dans le dessin et ses premiers strips sont publiés dans la presse (Cuore, Il Clandestino, Boxer etc.) à partir de 1994. Il est aujourd'hui illustrateur pour le quotidien italien La Repubblica, où il a notamment illustré l'essai d'Alessandro Baricco, I barbari (2006, trad. Les Barbares, 2014) prépublié par le site du journal en 2006.

Sa première publication éditée par Coconino Press en Italie fut Extérieur Nuit (en italien Esterno Notte), projet de courtes histoires pour lesquelles il n'escomptait aucun succès. L'album a pourtant remporté plusieurs prix dont le prix Micheluzzi au festival Comicon de Naples en 2004 pour son dessin.

C'est lui qui signe le scénario d'Aldobrando, dessiné par Luigi Critone (Casterman, 2020).

Il a réalisé cette aquarelle il y a quelques années. Il existe un blog qui reprend une partie de ses travaux. Mais les publications couvrent uniquement la période 2006/2009. Le blog est en français, alors qu'il me confiait "Mon français, c'est pourri"

Sa page Facebook officielle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *