Le son du jour : Joe Dassin

Le son du jour, c'est celui de Christelle Valadier.

Christelle Valadier, je vous en ai parlé fin avril. Comme je vous le disais, elle travaille essentiellement les papiers imprimés, récupérés, chinés ou recyclés, leur offrant une deuxième vie. Elle se définit d'ailleurs comme artiste Plasticienne Recycleuse. Cela colle bien à notre époque, non ? À travers ses collages, elle raconte des histoires en mêlant des personnages anonymes à des célébrités. Son compte Instagram est une mine. Au propre comme au figuré. Au propre car l'on y trouve des perles. Mais aussi au figuré dans la mesure où à l'époque où tout va très vite, et on le voit singulièrement en ces temps de déconfinement, on pourrait être tenté de passer d'une image à l'autre sans vraiment y prêter attention. L'idéal, bien sûr, c'est d'observer ses œuvres en prenant son temps. Cela tombe bien : les galeries réouvriront sûrement bientôt, si ce n'est déjà fait. Personnellement, si j'étais Bordelais, je surveillerais son compte Facebook et/ou son compte Instagram comme le lait sur le feu. Mais, Dieu merci, je ne suis pas Bordelais. (Je plaisante.) On peut aussi dès mercredi, jour de sa réouverture faire un saut au Passage 115 (1), où certaines de ses créations sont présentes.

Bon, trêve de flagorneries, laissons-la à présent nous expliquer les raisons de son choix.

"

             J’ai choisi une chanson de Joe Dassin, « À Paris en vélo », parce qu’elle m’évoque un joli souvenir d’enfance.

             À l’époque (les années 70), nous vivions à Paris. La semaine, chacun vaquait à ses occupations et le week-end était l’occasion de nous retrouver. Nous prenions la voiture pour aller flâner dans les parcs (originaires de Dordogne, la nature nous ressourçait).

             Flash back sur l’un de ces moments privilégiés. Ce jour-là alors que nous étions dans les bouchons parisiens, la radio diffusa une chanson de Joe Dassin « à Paris en vélo »… À l’unisson, nous avons repris la mélodie. L’ambiance était légère et joyeuse. J’avais l’impression d’être dans une bulle. C’était comme si le tumulte de l’extérieur (bruit des Klaxons, agitation des gens, …) ne pouvaient pas nous atteindre. Rien ne pouvait altérer notre bonheur et notre complicité. C’était juste délicieux ! Malgré mon jeune âge, j’ai alors compris que le regard que nous portons aux choses peut définir notre état d’âme.

             Attachée à mes racines, ma famille, je puise mon inspiration dans tout ce qui m’entoure. Petite fille timide et ultra sensible, je m’inventais déjà un monde gai et coloré. J’adorais raconter des histoires à travers le dessin.

            Nous avons tous vécu ces dernières semaines avec beaucoup d’interrogations. Je ne sais pas de quoi sera fait « demain », on verra bien. Je sais juste que la vie est précieuse et qu’il faut profiter de chaque instant. C’est peut-être ça la LIBERTÉ !!

"

Appréciez.

(1) Passage 115 115 Avenue Anatole France – 33110 Le BouscatAllô : 06 70 74 02 78 – Page Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *