Scarabocchi all’italiana !

L'Ambidextre a le plaisir d'accueillir aujourd'hui une nouvelle rédactrice régulière en la personne de :

Simona de Rossi.

Si vous êtes un familier du site, vous ne pouvez pas avoir oublié son nom. Nous l'avons évoquée dans le cadre du Dessin du jour. Et elle a également contribué à la rubrique du Son du jour, où elle nous donna l'occasion d'écouter Queen. Bref, une femme de goût.

Elle et moi nous sommes torturés l'esprit pour trouver le titre de sa rubrique hebdomadaire du mercredi. Et pour tout dire, rien n'est définitivement arrêté à cette heure. Mais comme il fallait bien avancer et nous sommes partis sur Scarabocchi all'italiana ! Forcément, les Italiens comprendront plus facilement.

J'ai déjà été trop bavard. Alors, je laisse mon clavier à Simona et vous remercie de lui réserver l'accueil qu'elle mérite. Sous vos applaudissements, s'il vous plait !

PS : Comme c'est sa première, exceptionnellement nous publions d'abord la version originale en italien de son article, la traduction française figurant immédiatement en dessous.

L'Ambidextre è lieta di accogliere oggi un nuovo editore abituale nella persona di :

Simona de Rossi.

Se conoscete il sito, non potete aver dimenticato il suo nome. L'abbiamo menzionata nel Disegno del giorno di oggi. E ha anche contribuito alla rubrica "La musica del giorno", dove ci ha dato l'opportunità di ascoltare Queen. Insomma, una donna di gusto.

Io e lei ci siamo spremuti le meningi per trovare un titolo per la sua rubrica settimanale del mercoledì. E a dire la verità, niente è definitivamente risolto a quest'ora. Ma siccome dovevamo andare avanti e siamo partiti su Scarabocchi all'italiana. Naturalmente, gli italiani capiranno più facilmente.

Sono già stato troppo loquace. Lascio la mia tastiera a Simona e la ringrazio per averle dato l'accoglienza che merita.

Un applauso, per favore!

 

 

 

"[…] forza, speranza, un po' di follia,
creder nei sogni,
aver fantasia,
imparare a volare, ad andar controvento,
in mezzo al buio restare contento!
Doni leggeri, piccoli aiuti,
molti li scordano una volta cresciuti.
Doni precari, scritti a matita,
finisce la storia, inizia la vita."

Ciao amici, questa poesia meravigliosa, magistralmente scritta dal mio grande amico e ottimo scrittore italiano Emanuele Di Giacomo, è la parte finale della nostra favola dal titolo "Il lungo viaggio di Nocciolino".
Una favola che racconta del lungo e faticoso percorso che alcuni bambini a volte devono affrontare prima di riuscire ad arrivare finalmente ad allietare la vita dei loro genitori.

Ho scelto proprio questa storia per iniziare questa rubrica perché credo che sia di buon auspicio per chiunque stia per intraprendere un nuovo viaggio, che sia esso di lavoro, di amore o semplicemente di vita…
Mi auguro che le mie illustrazioni vi piacciano e che questa rubrica sia di vostro gradimento.
Voglio lasciarvi con un'altra frase, sempre tratta da questa bella storia, come mio personale augurio di buon viaggio a ciascuno di voi, ovunque stiate andando:
"…ora riparti, il viaggio ti aspetta, ma tieni a mente una regoletta:
Quando il futuro ti è sconosciuto, leggere un libro può esser d'aiuto"

Tratto da:
"IL LUNGO VIAGGIO DI NOCCIOLINO" – una favola in cerca di editore-
Progetto originale di Emanuele Di Giacomo e Simona De Rossi.
-Illustrazioni a matita, colorazione digitale.-

Simona de Rossi

 

______________________________

 

"… la force, l'espoir, un peu de folie,
croire aux rêves,
avoir de l'imagination,
apprendre à voler, à aller contre le vent,
être heureux en pleine obscurité !
Des cadeaux légers, un peu d'aide,
la plupart des gens les oublient quand ils grandissent.
Des cadeaux précaires, écrits au crayon,
l'histoire se termine, la vie commence".

Bonjour mes amis, ce merveilleux poème, magistralement écrit par mon grand ami et excellent écrivain italien Emanuele Di Giacomo, est la dernière partie de notre fable intitulée "Il lungo viaggio di Nocciolino". (Le long voyage de Nocciolino)
Une fable qui raconte le long et fatiguant voyage que certains enfants doivent parfois affronter avant de pouvoir enfin réjouir la vie de leurs parents.

J'ai choisi cette histoire pour commencer cette chronique car je pense qu'elle est de bon augure pour quiconque s'apprête à se lancer dans un nouveau voyage, que ce soit pour le travail, l'amour ou simplement la vie…
J'espère que vous apprécierez mes illustrations, et que cette rubrique sera à votre goût.
Je veux vous laisser avec une autre phrase, toujours tirée de cette belle histoire, comme mon souhait personnel d'un bon voyage à chacun d'entre vous, où que vous alliez :
"… maintenant que vous partez, le voyage vous attend, mais gardez une petite règle à l'esprit :
Lorsque l'avenir vous est inconnu, la lecture d'un livre peut vous aider".

Tiré de :
"LE LONG VOYAGE DE NOCCIOLINO" – un conte de fées à la recherche d'un éditeur –
Projet original d'Emanuele Di Giacomo et Simona De Rossi.
-Illustrations au crayon, coloriage numérique

Simona de Rossi

P.S. : Je prie mes chers amis français de m'excuser si la magie de la rime s'est perdue dans la traduction du poème : lors de notre prochain rendez-vous, je promets de publier quelque chose d'un peu plus "international" 😜

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *