Le son du jour : Kat Onoma

No Poem n'est pas la plus connue des chansons de Kat Onoma. Huitième morceau de l'album Far from the Pictures, c'est pourtant l'une des plus belles. Et l'on y retrouve vraiment tout ce qui fait la spécificité de ce groupe originaire de Strasbourg, malheureusement aujourd'hui séparé. La voix de Rodolphe Burger est plus grave et puissante que jamais. Cette interprétation est issue d'un concert légendaire que donna le groupe en 1997 et qui a fait l'objet d'un album propre, Happy Birthday Public. Il a toujours été un mystère pour moi que ce groupe qui passe pour être culte voire mythique soit aussi peu connu du grand public. Sa page Wikipedia, extrêmement succinte, est à cet égard assez symptomatique. Elle n'est d'ailleurs disponible en aucune autre langue que le français. Rodolphe Burger continue l'aventure en "solo" avec brio.

Enjoy.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *