Lecture

The Eyes of the Machines: la recensione

Anno 4921, l’essere umano lotta contro ciò che di più pericoloso c’è nell’universo: se stesso. Giuseppe Barbieri, classe 1995, plasma il suo primo romanzo in un clima post-apocalittico che, con mio grande piacere, affonda le proprie radici nel fulcro simbolico di NieR: Automata. The Eyes of the Machines vuole risaltare, con le sue 548 pagine, un …

The Eyes of the Machines: la recensione Lire la suite »

Une Instagrameuse qui nous amuse, mais pas que : @epaulette_pastille

_ Bonjour les amiiiis, comment allez-vous aujourd'huiiiii ? ", c'est ainsi qu'elle accueille ses followers dans le cadre de ses vidéos diffusées sur Instagram. On a eu envie de faire un peu plus ample connaissance avec "epaulette_pastille", 32 ans, éducatrice scolaire dans la vie et Instagrameuse à ses heures gagnées. Elle n'a jamais fait d'études …

Une Instagrameuse qui nous amuse, mais pas que : @epaulette_pastille Lire la suite »

CC MAJUSCULE.

Photo : Elodie Ganger – L'Essor 42 Christian Chavassieux est un auteur qui laisse parler ses œuvres pour lui, et dans le grand barnum de la littérature contemporaine, ça n’est pas la moindre de ses qualités. L’homme habite dans les parages de Roanne, a consacré un ouvrage à sa ville en 2012, s’inscrit dans la …

CC MAJUSCULE. Lire la suite »

Camille : un peu de poésie en temps de confinement

  Si vous pensiez lire un article sur la chanteuse Camille, il est encore temps de revenir en arrière. Si vous espériez lire une critique du film de Boris Lojkine, c'est le même voyage. Il ne sera pas non plus question ici de la Caisse d'allocations familiales d'UCM bien connue de nos lecteurs belges. Non, …

Camille : un peu de poésie en temps de confinement Lire la suite »

D’une Aurelia l’autre

Leurs copains du Voyage de Noz avaient ouvert le feu bien avant eux, davantage rompus sans doute à l’exercice de la communication, avec deux vidéos extraites d’un concert qui restera mythique à bien des égards. Parce qu’on n’avait jamais autant remonté le temps que ce 28 septembre-là, et que, aujourd’hui, il faut bien avouer qu’on …

D’une Aurelia l’autre Lire la suite »

2020 : année du Centenaire Boris Vian – « L’écume des jours » en version illustrée le 4 mars chez Futuropolis

Sous le parrainage du ministère de la Culture et celui de la Ville de Paris, le centième anniversaire de la naissance de Boris Vian sera célébré tout au long de l’année 2020 à travers une multitude d’événements qui se tiendront partout en France mais aussi en Belgique, en Suisse, au Canada et aux États-Unis. Voici …

2020 : année du Centenaire Boris Vian – « L’écume des jours » en version illustrée le 4 mars chez Futuropolis Lire la suite »

Le choix d’une couverture : l’alchimie Camus – Mattauch

Je me demande toujours comment s'effectue le choix de l'illustration de couverture d'un livre. Du vivant de l'auteur, il parait logique que ce dernier y soit associé, mais je me suis laissé dire que ce n'était pas toujours le cas. Une fois l'auteur disparu, qui décide lors des rééditions ? Et pourquoi l'éditeur procède-t-il à …

Le choix d’une couverture : l’alchimie Camus – Mattauch Lire la suite »

Méditation et paix intérieure

Méditation et paix intérieure, c'est le titre d'un livre à paraitre demain aux éditions Artège. Patrice Gourrier et Jérôme Desbouchages se proposent ainsi "d'apprendre à méditer en puisant dans les traditions bimillénaires". Voici la présentation qu'en fait l'éditeur : Après le développement personnel, l'homme est de plus en plus attiré par le spirituel. Mais les deux ne …

Méditation et paix intérieure Lire la suite »

Gaëlle Nohant : la flamme révélée

À l'occasion de la sortie de son dernier roman, La femme révélée, Gaëlle Nohant a entamé depuis quelques jours un joli marathon qui la conduira de librairie en librairie. C'est ainsi qu'elle sera ce soir à Cholet, puis à Nantes, au Mans et à Auxerre. Hier, c'est à la Librairie Pleine-Lune, à Tassin la Demi …

Gaëlle Nohant : la flamme révélée Lire la suite »

Rencontre avec Gaëlle Nohant à Tassin-la-Demi-Lune (69) le 11 février

384 pages – 22 € Paris, 1950. Eliza Donneley se cache sous un nom d’emprunt dans un hôtel miteux. Elle a abandonné brusquement une vie dorée à Chicago, un mari fortuné et un enfant chéri, Tim, emportant quelques affaires, son Rolleiflex et la photo de son petit garçon. Pourquoi la jeune femme s’est-elle enfuie au …

Rencontre avec Gaëlle Nohant à Tassin-la-Demi-Lune (69) le 11 février Lire la suite »